Réflexions Archive

L’inégalité des juifs face à l’antisémitisme

La relative unité des juifs en France ne doit pas faire oublier les disparités économiques au sein de la communauté. Je n’irai pas jusqu’à parler d’une guerre des classes au sein de la communauté juive bien que certains adhèrent à la grille de lecture marxiste qu’ils pensent pouvoir appliquer à la spécificité juive. Mais soyons

Se préparer à la fin de la France

Avec le temps, il va falloir apprendre à concevoir son identité française non plus comme une identité réelle et manifeste mais comme une origine. La France existe-t-elle toujours? Union Européenne, mondialisation, globalisation, immigration… Même si l’on ne conçoit pas ces données nouvelles comme des menaces mais comme faisant partie d’une évolution naturelle des choses en

Les effets pervers d’une nouvelle “argentinité”: l’exclusion des Juifs sous Perón

“Face à la « conspiration juive », il fallait opposer les « origines communes » des Argentins et des Arabes, au prétexte que les fondateurs de la nation venaient d’Andalousie. Les Arabes devaient être déclarés « immigrants désirables », ce qui n’était pas le cas des Juifs.”   Le contexte: L’Argentine obtient son indépendance en 1816. Les autorités du pays souhaitent

La yiddishisation forcée du Birobidjan: la stratégie de Staline pour contrôler les Juifs

“Ainsi, la culture juive fut amputée de deux de ses composantes principales : l’hébreu, pour briser l’influence religieuse et tendre vers une « déshistorisation » du peuple juif, et le russe, composante plus récente du monde juif, et dont la destruction est un phénomène moins connu bien que tout aussi grave dans ses conséquences.”   Extrait de Territoires

Quand les tatars musulmans s’opposaient à la colonisation juive en Crimée

Le contexte: Après leur victoire lors de la Révolution Russe, les bolcheviks mirent en place un plan de colonisation de la Crimée par les Juifs. L’objectif était d’accorder une autonomie aux Juifs afin qu’ils s’émancipent et qu’ils deviennent des agriculteurs. Ils pensaient qu’ainsi les Juifs finiraient par se faire accepter par une population traditionnellement antisémite.