Les gilets jaunes et la révolution

 

gilets jaunes

 

Le mouvement dit des “gilets jaunes” se prétend résistant et révolutionnaire.
Il n’en est rien.
A l’instar des syndicats, des mouvements politiques extrémistes ou même de citoyens révoltés apolitiques, ils n’ont pas le potentiel intellectuel, physique et mental pour enclencher un vrai mouvement révolutionnaire. Je pense que ce mouvement tombera aux oubliettes.
N’oublions pas que ces gens sont à l’image du reste de la population; des consommateurs. Comme beaucoup de français, certains vivent au dessus de leurs moyens.
Contrairement au gouvernement français, Amazon, Apple, Bouygues et cie n’imposent pas au français de dépenser de l’argent pour leurs services. Nous sommes libres de le faire ou non. Il ne s’agit pas de boycotter ces groupes très puissants mais de comprendre que ce se sont nous consommateurs qui leur donnons leur pouvoir. Sans nous, ces groupes ne seraient rien. Sans aller jusqu’à se priver de tous leurs services ou produits, ce qui serait un non-sens et nous rendrait la vie impossible, on peut envisager de modérer notre consommation en général et particulièrement s’agissant des grands groupes.
On reviendrait alors à des choses plus normales et plus équilibrées. Fini les groupes tout-puissants qui écrasent les autres. Et peut-être fini également les français endettés qui ne parviennent pas à boucler les fins de mois.
C’est peut-être ça la vrai résistance ou même la révolution.
La modération face à la démesure.

 

Source de l’image: France Frexit