NATHANIEL ISAACS, AVENTURIER JUIF ET CHEF ZOULOU…

Plus fort que Johnny Clegg…
Nathaniel Isaacs était un aventurier et un écrivain né dans une famille juive à Canterbury au début du 19ème siècle. Après la mort de son père en 1822, il fut envoyé chez son oncle, consul de France et de Hollande, sur l’île de Sainte-Hélène.
En 1825, à l’âge de 15 ans, Isaacs accompagne le lieutenant James Saunder King dans une expédition à Cape Hope, puis à Natal, en Afrique du Sud, pour récupérer deux camarades du roi, le lieutenant Francis Farewell et Francis Fynn son médecin. Mary, le bateau sur lequel ils naviguaient, ayant fait naufrage près de Natal, Issacs passa les années suivantes à explorer les régions de Zulu et de Fumos.
Par la suite, Isaacs fera connaissance du célèbre chef zoulou Shaka, qui prendra les deux hommes sous sa protection. Après la mort du roi, Isaacs fut blessé alors qu’il combattait pour Shaka contre les tribus voisines. Certaines sources affirmèrent que Isaacs avait eu des enfants illégitimes, et avait été impliqué dans le commerce des esclaves et des armes.
Isaacs, dans “Voyages et Aventures en Afrique de l’Est”, publié en 1836, affirme avoir été témoin de nombreux carnages de la part du féroce Shaka. Une de ces histoires racontait comment, chaque matin, Shaka se baignait et se frottait le corps avec de la viande crue. Il aurait même massacré un millier de personnes dont il estimait qu’elles n’avaient pas manifesté assez de chagrin à la mort de sa mère…
Pour les services rendus à Shaka, une partie de la région de Natal fut attribuée à Isaacs. L’aventurier a même été couronné chef de Natal.
Lorsque Shaka fut assassiné, et remplacé par le chef Dingale, les relations entre les Zoulous et les colons blancs se détériorèrent. Dingale massacra alors un groupe de colons, ce qui poussa Isaacs à quitter définitivement la région.
Aucune description de photo disponible.