La rhinoplastie, une technique chirurgicale inventée par un Juif pour échapper à l’antisémitisme

À Berlin, Jacques Joseph (1865-1934), étudiant en médecine, Juif allemand, est membre d’une fraternité étudiante. Mais les Juifs sont exclus des fraternités d’étudiants.

Joseph essaye alors d’offrir à ses compatriotes le moyen de se fondre dans la société. Il met au point une technique pour réduire et modeler le “nez juif”, la rhinoplastie. En janvier 1898, un jeune homme de vingt-huit ans le consulte parce que “son nez lui cause beaucoup d’ennuis”. Joseph incise la peau du nez et le remodèle en taillant l’os et en enlevant le cartilage, mais de petites cicatrices demeurent et s’inscrivent comme la marque de la transformation et la trace de la judéité. Joseph l’opère alors par l’intérieur du nez. Plus de cicatrice : l’invisibilité est totale, et permet l’intégration. Joseph présente son rapport devant la Société médicale de Berlin et justifie son intervention, en démontrant que l’attitude dépressive du patient a disparu. Il est heureux de passer inaperçu.

 

Source : LES CHAMPIONS JUIFS DANS L’HISTOIRE
PHILIPPE ASSOULEN