Max Baer, boxeur juif new-yorkais

En 1934, après une série de victoires consécutives à des matchs truqués, le boxeur italien, Primo Carnera, alors champion du monde et proche de Mussolini, affronte Max Baer, un juif new-yorkais qui ne vient pas pour perdre et que le fascisme ne fait pas rire…
Carnera vivra un véritable enfer. Expédié au sol à onze reprises, il ne dut son salut qu’à la compassion de l’arbitre qui mit fin au massacre au cours de la 11ème reprise.
Paradoxalement Carnera fut aussi héroïque malgré lui. Habitué jusqu’à présent à des combats faciles et confronté pour une fois à la réalité d’un adversaire digne de son nom, sa résistance durant 11 reprises relevait du chemin de croix…

 

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes sur scène