Se préparer à la fin de la France

Avec le temps, il va falloir apprendre à concevoir son identité française non plus comme une identité réelle et manifeste mais comme une origine.
La France existe-t-elle toujours? Union Européenne, mondialisation, globalisation, immigration…
Même si l’on ne conçoit pas ces données nouvelles comme des menaces mais comme faisant partie d’une évolution naturelle des choses en concordance avec le sens de l’histoire, il faut admettre qu’elles relèguent la France au rang d’état folklorique dont la place sera bientôt dans les archives mondiales.
La “bonne nouvelle”, c’est que la France n’est pas la seule dans ce cas.
L’autre bonne nouvelle, c’est que les juifs se sont adaptés de tous temps aux grands bouleversements politiques, sociaux et identitaires. Ils survivront ainsi à la disparition de la France. Nous sommes encore français sur le papier d’un point de vue administratif et politique. Mais à l’avenir, nous devrons apprendre à devenir des juifs d’origine française. Comme les juifs ashkénazes qui sont des juifs originaires de Pologne et de Russie ou les juifs séfarades qui sont originaires du Maroc, d’Algérie et de Tunisie.
Malgré tout nous ne serons pas rancuniers. On repensera à la France avec une certaine affection et nostalgie. Et qui sait, nous puiserons peut-être dans son souvenir pour y trouver des réponses à nos questionnements futurs. Tel le patient en thérapie qui revisite son enfance pour essayer de trouver le chemin.