1948, des Arabes sauvent la peau de membres du Groupe Stern en confrontant les Britanniques

Afin d’organiser l’évasion de leur seule membre féminine, Gueoulah Cohen, prisonnière des anglais, le Groupe Stern, organisation radicale pour l’indépendance d’Israël, a fait appel à des Arabes. Ceux-ci ont déclenché une fausse bagarre dans un hôpital pour faire diversion.
Finalement arrêtés par le police britannique, soudoyés et torturés, ils n’ont pas lâché un mot aux anglais et ont sauvé la peau des Juifs.

Gueoulah Cohen et Yitzhak Shamir (Michael) s’interrogent sur les motivations de leurs alliés arabes…

Extrait du livre ;  » Souvenirs d’une jeune fille violente. »

 

Aucun des trois ne nous trahit jamais.

– C’est une des choses que je n’arrive pas à comprendre, ai-je dit récemment à Michael. Comment l’expliques-tu ?
Je m’étais moi-même posé cette question d’innombrables fois, et plus je tâchais d’y répondre, moins j’y comprenais quelques chose. Je connaissais naturellement les liens personnels qui attachaient Elhanan avec Youssouf Abu-Gosh et la confiance que lui apportaient les habitants de cette localité. Je n’ignorais pas non plus la fierté nationale et le courage de ces paysans arabes dont l’hostilité aux Britanniques était affaire de tradition ; la longue et étroite amitié qui unissait les hommes d’Abu-Gosh aux villages juifs voisins, près de Jérusalem, sur la route nationale qui conduit à Tel-Aviv. Mais je n’arrivais pas à me convaincre que cela puisse les avoir conduits à acc