Les Juifs rouges

Ce peuple mythologique faisait trembler les chrétiens. Ces derniers pensaient qu’ils vivaient dans une contrée imaginaire en Asie du Nord-Est.
Ces Juifs très puissants voulaient se venger des milliers années d’oppression qu’ils avaient subies et conquérir le monde.

Le mythe des Juifs rouges a parfois alimenté la pensée antisémite.
Mais selon la tradition ashkénaze, ceux qui étaient nommés en yiddish “royte yidn” n’avaient pas cette connotation diabolique. Ils étaient des Juifs conquérants, sans peur, libres et indépendants aux antipodes des Juifs d’Europe.

Sur l’image (source wikipédia) : 
Les Juifs rouges attendent la fin des temps au bord du Sambation – Vitrail de l’église Sainte-Marie à Francfort-sur-l’Oder.