Analyse du film Rollerball a la lumière du judaïsme

Le film se déroule en 2018. Les nations sont abolies, les guerres, les conflits et la délinquance n’existent plus. Les gens ne connaissent pas la pauvreté, la misère, la famine. Tous vivent dans le confort, la prospérité et la paix. Même les horreurs du passé ont été effacées de la mémoire collective. On se doute

Névrose ou Dibbouk? psy ou exorciste?

Angoisse, dépression, mélancolie, inhibition, agressivité, malaise identitaire… Ces maux sont fréquents chez les juifs comme les non-juifs. L’incapacité à comprendre l’origine de sa souffrance engendre un sentiment d’impuissance d’autant plus fort. Souvent la prise de conscience de l’impossibilité de remédier à son mal-être incite à consulter un psychologue. A l’aide de professionnels compétents, il est

Léa Adani, belle ou sexuelle?

Extrait de chroniques de la communauté juive parisienne Léa Adani a 19 ans. Elle est née le 05 septembre 1999 à Gonesse dans le Val d’Oise, en région parisienne. Elle vit actuellement avec ses parents à Paris dans le 15 ème arrondissement. Son père est directeur commercial à la Poste. Sa mère est responsable des

Julia et Simon, un couple toxique

Extrait de chroniques de la communauté juive parisienne. Julia a 35 ans. Elle est directrice marketing chez Siemens. Elle est née le 11 octobre 1983 à Bougival dans les Yvelines. Quand elle a rencontré Simon, elle vivait à Courbevoie dans les Hauts de Seine. Issue d’un milieu juif ashkénaze aisé, elle s’est mariée avec Luc,